Actualités

Moments de vie

Partir en vacances avec son chien



 

Si vous êtes du genre super organisé, vous avez sûrement déjà prévu comment vous allez gérer le départ en vacances avec votre chien. Mais si vous êtes jeune papa/maman d’un animal de compagnie et que vous n’avez jamais connu l’expérience, on vous donne quelques conseils.

 

A bord de l’Orient-Express

 

Tout d’abord, les transports. Déjà que ce n’est pas toujours facile de tout mettre dans sa valise et d’arriver à l’heure, alors imaginez avec un chien comme compagnon. Il y a quelques règles à respecter pour les trajets ferroviaires. En effet, votre chien doit toujours être accompagné et il reste sous votre entière responsabilité.

Comme tout voyageur qui se respecte, M.Médor ou Mme.Lassy doit avoir un titre de transport. Oui oui, vous avez bien entendu, vous devez réserver une place pour votre animal. Le tarif dépendra du poids de votre chien. Exception évidente pour les chiens guides d’aveugles, ils voyagent gratuitement ( les veinards).

De plus, les plus gros chiens (plus de 6 kg) doivent être muselés pendant tout le trajet. Pour habituer votre chien, vous pouvez lui faire porter la muselière quelques semaines avant le départ pour que cela ne soit pas source de stress. En outre, si votre animal voyage dans une caisse de transport, vérifiez que celle-ci soit bien aérée et que votre animal ait suffisamment de place pour se retourner.

 

Voyager au-dessus des nuages avec son chien

Ensuite, le cas de l’avion. Pour être admis à bord, votre animal doit avoir tous ses vaccins obligatoires à jour. Tout chien ou chat voyageant au sein de l’Union européenne doit être identifié au moyen d’une puce électronique. Il doit également être muni d’un passeport européen. Fourni et rempli par un vétérinaire habilité, ce passeport permet d’identifier votre animal et atteste qu’il est dûment vacciné. Pour être plus serein, renseignez-vous auprès de l’ambassade de votre pays de destination, si vous quittez la France. Par exemple, pour les voyages vers l’Irlande, la Suède, le Royaume-Uni ou Malte, des conditions sanitaires supplémentaires sont requises. Pour les voyages en dehors de l’Union européenne, pensez à vous renseigner sur les réglementations en vigueur dans les pays d’origine et de destination ainsi que pour les pays des escales correspondances (vaccinations, quarantaine, etc.).

Tout comme pour les trains, vous devez payer une somme supplémentaire pour votre animal. Le tarif est très variable selon les types de vol.  Il sera plus élevé pour le transport en soute qu’en cabine. Comptez minimum 40 € en plus. Que ce soit en soute ou en cabine, votre chien doit voyager en caisse de transport.

 

Partir en vacances avec son chien

Le covoit avec un chien, c’est possible ?

C’est possible ! Surtout, n’oubliez pas de prévenir votre covoit et assurez vous qu’il accepte votre animal. La plupart du temps, les chauffeurs indiquent sur leur profil si les animaux sont les bienvenus ou non.

 

Astuces et conseils

Quel que soit le transport que vous choisissez pour vos vacances, pensez à prendre une gamelle souple (plus pratique) et à avoir une quantité d’eau nécessaire pour abreuver votre chien tout au long du voyage. Surtout en été quand la canicule tape toute la journée. 

Le trajet (enfin) terminé , vous allez pouvoir commencer les vacances. Mais ça ne va pas être agréable si les portes de l’hôtel que vous avez réservé ou du logement loué restent fermées face au museau de votre chien. Pour éviter cette situation, pensez à bien appeler en amont et à demander si l’accueil d’un animal est possible. Vous pouvez regarder les sites de locations « dog friendly » et les groupes sur Facebook qui proposent des petits bouts de paradis pour vous et votre toutou !

Prenez les précautions nécessaires pour protéger votre compagnon de la chaleur des vacances. Ne laissez pas, même un court instant, votre animal enfermé dans votre véhicule ou dans des cales de ferries par exemple. Malheureusement, un coup de chaleur arrive très rapidement.

Autres expériences du Lab