Santé & Bien-être

Savoir

L’obésité chez le chat



On va avoir tendance à penser que notre chat est notre peluche et on le veut mignon, tout gros pour faire des gros câlins. Mais ce n’est pas du tout pour son bien de forcer sur le sac de croquettes. En effet, un chat n’est pas censé paraître « gros ». C’est surement ce qui fait passer le cap à certain propriétaire de chat, le souhait d’avoir un gros chat tout mignon à la maison. Malheureusement, ce n’est pas le souhait à avoir pour la bonne santé de son animal. On est légèrement dans le déni quand il s’agit de son chat et on ne le voit pas ou ne l’admet pas.

Pourquoi de plus en plus de chats sont obèses ou en surpoids? Auparavant, il y avait beaucoup plus de chats dehors, des chats de fermes, des chats qui chassaient. Aujourd’hui, de nombreux chats vivent en appartement, ce qui limite leurs mouvements et leur activité physique. Il est alors beaucoup rapide pour eux de prendre du poids.

Le chat atteint son poids adulte à 1 an. Après cette limite, il n’est plus censé prendre du poids et il doit se stabiliser. S’il prend du poids, cela peut être risqué. L’obésité est une maladie qui peut avoir des conséquences drastiques sur le futur et la santé de son chat. Selon la vétérinaire Charlotte Devaux, les chats obèses vivent en moyenne deux ans de moins que les autres chats. Ils ont 3 fois plus de chances d’avoir des problèmes de peau et d’avoir des problèmes urinaires. En outre, l’obésité entraine du diabète, de l’arthrose, de l’insuffisance cardiaque… Bref, tout ce qu’on ne veut pas pour notre chat !

C’est pour cela que les croquettes et aliments avec des index glycémiques bas vont aider votre chat à prévenir la prise de poids. Les croquettes FUNGFEED ont justement ont un index glycémique bas, l’apport en sucre et en énergie se fait donc sur le très long terme. Votre animal est rassasié plus longtemps et donc mangera moins. De plus, des croquettes à index glycémique bas favorisent le déstockage des graisses.

 

Les causes de l’obésité chez le chat

 

On ne se lance pas dans de fausses accusations. Il se peut que le pelage soit fautif ici et son épaisseur amène à penser que le chat est « gros » mais cela peut être une complète illusion. Plusieurs  raisons causent l’obésité: la stérilisation, le stress, un dérèglement hormonal, il mange trop ou un manque d’exercice. Il faut cerner la cause pour trouver la solution !

Votre chat s’est fait stériliser il y a peu de temps ?

Quand on a un chat qui vient de se faire stériliser, on peut observer une augmentation de son appétit. Cela arrive dans les jours suivant l’opération mais la prise de poids significative arrive après quelques semaines. Les chats gagnent principalement de la masse graisseuse dans le pannicule adipeux, la couche où les chats stockent les graisses. Si vous remarquez donc rapidement que votre chat a largement plus faim que d’habitude, vous ne devez pas céder et éviter de le sur-nourrir car c’est la prise de nourriture ici qui est responsable et non une réponse de l’organisme.

Croquettes, croquettes, croquettes…

On ne va pas s’en vouloir pour ça mais vous êtes peut-être trop gentil sur le sac de croquettes et vous donnez une ration trop importante. C’est bien normal, on a toujours envie de faire plaisir à sa petite boule de poil (enfin on n’arrive pas à dire non surtout après 10 minutes de miaulements….). C’est pour cela qu’il est très important de calculer la ration nécessaire et suffisante qui couvrira les besoins de votre animal. On vous invite à essayer notre calculateur de ration, disponible sur la page d’accueil de notre site.

 

l'obésité chez le chat

Comment lutter contre l’obésité ?

C’est très rapide pour un chat de prendre du poids s’il n’effectue aucun exercice, ce qui est souvent le cas des chats d’appartement. Si votre chat prend 400gr, c’est comme si vous prenez 4kg ! Etonnant non ? Il faut être patient, le retour à un poids correct nécessite plusieurs mois de transition. La priorité, c’est d’éviter que votre chat prenne du poids. Donc lutter contre le déni, mettre une gamelle anti-glouton dès le départ…

Vous devez bannir les friandises de l’alimentation de votre chat pour le réhabituer à un régime plus sain. Rien ne vous empêche de les réintroduire doucement par la suite quand votre chat aura atteint de nouveau un poids correct.

On saute, on bouge, on grimpe !

Surtout pour les chats domestiques, il faut s’assurer qu’ils pratiquent du sport. Il faut jouer avec son chat un peu tous les jours. Si vous pouvez sortir un peu votre chat dehors, sautez sur l’occasion ! A défaut, votre appartement va devenir un vrai terrain de jeu. Avec des jouets (un bouchon de liège, une petite balle…), faites-le courir d’un bout à l’autre de votre appartement. On connait tous le quart d’heure de folie du soir ? On en profite ! N’hésitez pas à investir dans un arbre à chat, il participera à un effort quotidien. Enfin, vous pouvez déplacer la gamelle dans d’autres endroits dans la maison, votre chat trouvera toujours la motivation de grimper en haut de l’étagère pour dévorer ses croquettes. Enfin, nous vous conseillons les gamelles anti-gloutons. Si votre chat mange trop vite, elles vont permettre à votre chat de déguster plus lentement ses croquettes.

 

 

 

 

Autres expériences du Lab